Les interfaces forêts-exploitations-marchés pour les produits forestiers non ligneux en Afrique centrale

    Research output: Contribution to journalArticleAcademicpeer-review

    Abstract

    Les produits forestiers non ligneux offrent de multiples bienfaits en matière de moyens d’existence. Ils sont principalement récoltés dans la nature jusqu'à ce que leur valeur augmente et que leur surexploitation nécessite leur culture. Les marchés ont motivé la culture mais sont également fréquemment négativement associés au maintien des populations d’espèces sauvages. Une transition de la forêt au champs peut maintenir et améliorer les moyens d’existence durables ainsi que contribuer à maintenir les ressources génétiques aidées par une réglementation spécifique aux espèces, les traditions et l’appui à la recherche et des initiatives de développement.
    Original languageFrench
    Pages (from-to)48-55
    JournalNature and Faune
    Volume26
    Issue number2
    Publication statusPublished - 2012

    Cite this